Plateforme des réseaux de santé et des partenaires

Un réseau national d’acteurs des territoires au service de l’appui aux soins primaires et pour l’amélioration des parcours de santé

Accueil / Retour d’expériences / PAERPA : la parole aux acteurs en Lorraine

PAERPA : la parole aux acteurs en Lorraine

vendredi 22 septembre 2017, par Eliane ABRAHAM

Le dispositif PAERPA (Personnes Agées en Risque de Perte d’Autonomie) est mis en place de façon opérationnelle sur la métropole du Grand Nancy depuis octobre 2014.

Notre territoire a fait partie de la première vague expérimentale, lancée courant 2013. L’extension du dispositif en 2016, que nous préférons désormais dénommer Démarche Parcours, doit permettre à chaque grande région de déployer au moins une expérimentation dans l’un de ses territoires.

A Nancy, le réseau gérontologique Gérard Cuny, existant depuis 2005, a été légitimé par les acteurs (dont les acteurs de soins primaires) afin de co-porter le dispositif avec le Service Personnes Agées - Personnes Handicapées du Conseil Départemental 54, qui est un CLIC.

Qu’est-ce que le dispositif PAERPA a apporté au réseau ? Une démarche structurante et adaptable, des outils de partage d’informations simples et opérationnels, et un système d’information collaboratif efficace.

Qu’est-ce que le réseau a apporté au dispositif ? La confiance et la proximité avec les professionnels de soins primaires, avec l’hôpital et les autres partenaires, une expertise technique et une connaissance de l’offre et des ressources territoriales.

Quand au CLIC, il a apporté la compétence médico-sociale indispensable, l’animation territoriale des acteurs médico-sociaux et de l’aide, avec une connaissance complémentaire de l’offre en santé.

Au total, les acteurs du dispositif ont trouvé ensemble, par une démarche intégrative opérationnelle, une amélioration du service rendu aux professionnels mais surtout aux personnes bénéficiaires, en particulier dites en situation complexe, et à leurs aidants.

Des PPS sont élaborés très régulièrement, en appui aux professionnels de soins primaires (plus de 1800 la fin de l’été). Le PPS est utile à un peu plus de la moitié des personnes accompagnées par la Coordination Territoriale d’Appui, du dispositif alors que dans les autres cas, la réponse est adaptée selon les cas.

Forts de la modélisation de la méthode auprès des personnes âgées, les acteurs au sein du dispositif co-construisent aujourd’hui l’élargissement de leurs missions vers celles d’une PTA. L’ expérimentation PAERPA est ainsi une opportunité, un ensemble des moyens, et un levier pour améliorer les pratiques.

Dans un territoire où le réseau gérontologique avait œuvré sur le terrain depuis de longues années, accompagnant les professionnels de soins primaires sans « faire à leur place » mais en appui et en toute confiance, cet acteur a continué à évoluer et à améliorer ces pratiques, mais de façon partagée avec d’autres. Tout n’est pas abouti et il reste beaucoup à faire, alors que l’expérimentation s’étend maintenant à l’ensemble du département, en s’appuyant de la même façon sur réseaux et CLIC.

La grande question du moment est celle de la suite donnée à l’expérimentation ? Allons-nous encore vers de nouveaux acronymes, après CTA et PTA ? Ou alors pourrons-nous consolider la Démarche Parcours entreprise ? En aurons-nous le temps, avant une nouvelle orientation politique ? A suivre …


Voir en ligne : Réseau Gérard Cuny

👍 Réalisé par Santé Solution