Plateforme des réseaux de santé et des partenaires

Un réseau national d’acteurs des territoires au service de l’appui aux soins primaires et pour l’amélioration des parcours de santé

Accueil / L’édito / A l’heure de la convergence des dispositifs d’appui

A l’heure de la convergence des dispositifs d’appui

dimanche 29 avril 2018

Un moratoire politique de l’UNR.Santé, pourquoi faire ?

Le Conseil d’Administration de l’UNR.Santé et des personnes qualifiées se sont réunis le 22 mars 2018 en séminaire d’écriture d’un moratoire destiné à préciser ce que déploient aujourd’hui dans les territoires, en tant que missions et services, les réseaux de santé polyvalents et thématiques, ainsi que ceux intégrés au sein des PTA. Il s’agit d’un document maitre posant les fondements de ce que sont aujourd’hui les réseaux de santé dans le système de santé, et comment ils s’inscrivent en appui à la coordination des parcours de santé auprès des professionnels de soins primaires et des autres acteurs en santé dont les usagers. Ce document devient le socle sur lequel s’appuie l’UNR.Santé pour valoriser le travail des équipes auprès des partenaires institutionnels et en territoires.

ENFIN : une fédération nationale des dispositifs d’appui à la coordination !

Forts des expériences menées dans les réseaux, les CLIC, les MAIA, les PTA, ou d’autres dispositifs de coordination, les acteurs dédiés à l‘appui et à la coordination des parcours de santé ont souhaité construire ensemble, capitaliser sur les expériences de terrain, et contribuer pleinement au processus de convergence inscrit dans la Stratégie Nationale de Santé. C’est dans cet esprit que l’UNR.Santé, l’ANC-CLIC, l’URSB (Union des Réseaux de Santé et des dispositifs d’appui à la coordination Bretons), et la FNRS-TNA (Fédération Nationale des Réseaux de Santé Troubles du Neurodéveloppement et des Apprentissages) se sont réunies le 12 avril pour créer la fédération nationale des dispositifs de ressources et d’appui à la coordination des parcours en santé, que d’autres fédérations ou collectifs ont déjà rejoint ces jours et rejoindront au cours des prochains mois. Le rapprochement avec les représentants des soins primaires au travers de la Fédération des Soins Primaires (FSP) sera une première pierre angulaire à la dynamique de cette nouvelle fédération. (Lien vers le communiqué)

La convergence au menu pour tous !

La DGOS a invité l’UNR.Santé, ainsi que d’autres représentations nationales et acteurs des dispositifs dédiés à la coordination des parcours (CLIC, CTA de PAERPA, MAIA,…), à une réunion de présentation des travaux des services de l’État concernant la dynamique de convergence de ces dispositifs, le 25 avril 2018.
Les principes de la « coordination territoriale » basée sur l’intégration des acteurs et de la « coordination clinique » organisée sur le terrain autour des métiers d’appui (gestion de cas ; coordonnateurs des réseaux CLIC, PTA, ou CTA,…) ont été posés, avec en filigrane la refonte du financement pour les dispositifs devant converger et la caractérisation des métiers nécessaires à la mise en œuvre d’une coordination des parcours. Parmi les grandes questions débattues, relevées par tous les présents quelque soit leur structuration : la gouvernance pour la coordination territoriale sera t-elle organisée autour des acteurs ou bien des institutions, dont les Départements ? Et celle des thématiques : la polyvalence est nécessaire, certes, mais les parcours si différents des personnes âgées, des personnes polyhandicapées, des enfants en difficulté, en santé mentale, nécessitent des ressources spécifiques. Enfin, les métiers de la coordination : compétences, diplômes, ou expériences, ou encore tout cela à la fois pour définir à nouveau ce que les acteurs ont construit et affiné sur le terrain depuis près de 30 ans. Le chantier est ouvert pour 2018 !

👍 Réalisé par Santé Solution